Saison 4, épisode 1 : la Lettonie à la tête de l’U.E. en 2015

La Lettonie a pris la présidence de l’Union Européenne en ce début d’année 2015. Le pays balte sera en charge du calendrier et de l’animation des Conseils européens, et ce pour les six prochains mois.

Au programme de l’agenda 2015, le Lettonie pointera du doigt une crise sensible qui n’en finit pas : la guerre ouverte en Ukraine et l’annexion de la Crimée. Ex-République soviétique indépendante depuis 1991 et adhérente à l’Union Européenne depuis 2004, la Lettonie mettra un point d’honneur à apaiser les relations entre la Russie et l’Europe. Sujet épineux pour la Lettonie qui compte la plus grosse minorité russophone de tous les pays baltes, avec près de 40% de sa population. Plus de 10 % d’entre eux ne disposent pas de la citoyenneté lettone : quelque 282 000 des 2 millions d’habitants, soit 13% de la population, sont encore des résidents «non-citoyens», des apatrides dans leur propre pays. Bien que la minorité représente un tiers des Lettons, un référendum a rejeté en 2012 le russe comme seconde langue officielle.

« Ni anti-russe, ni pro-russe »

A la veille de 2015, Les Echos publiait :
« A la différence de la présidente de Lituanie, Dalia Grybauskaite, toujours prompte à dénoncer les agissements de Vladimir Poutine, la première ministre lettonne [Laimdota Straujuma] est restée discrète, promettant juste que sa présidence de l’Union ne sera ni anti-russe, ni pro-russe » .
Pour autant, la Première ministre Laimdota Straujuma a confié vouloir dissuader la Russie de poursuivre sa politique expansionniste en affirmant que sans avancées dans la mise en œuvre des accords de Minsk entre l’Ukraine et la Russie, les sanctions devront être maintenues.

Lire aussi :

Gros enjeux pour la Lettonie qui prend la présidence tournante de l’Union Européenne, Le Monde, 31 décembre 2014
Présidente de l’Union Européenne pour six mois, la Lettonie ne sera pas « anti-russe », Les Echos, 31 décembre 2014
Union et désunions autour de l’Ukraine, Nouvelle Europe, 15 avril 2014
La Lettonie, prochaine cible de Poutine après l’Ukraine ?, Lettonie-Francija, 25 septembre 2014

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s